Actualités

mercredi 27 avril 2022

ACCES AU MARCHE DU TRAVAIL BELGE POUR LES REFUGIES UKRAINIENS…

Il y a un mois, 10.000 réfugiés ukrainiens avaient posé le pied sur notre sol belge qui devrait encore en voir arriver au total, selon les prévisions, 200.000 d’entre eux fuyant la guerre et ses atrocités.

De multiples questions et défis se poseront à tous, et les démarches à accomplir seront nombreuses, sur les plans administratif, de l’hébergement, de la vie pratique, de l’emploi, etc.

Quel parcours les réfugiés devront-ils accomplir pour pouvoir intégrer les effectifs de nos entreprises ? Faisons le point…

 

Les défis…

Avec l’afflux des Ukrainiens, les organismes d’insertion professionnelle rencontreront les difficultés traditionnelles de mise en correspondance de l’offre/demande d’emploi/profils des candidats avec un éventuel obstacle de la langue plus ou moins élevé pour les postes à pourvoir. Autre critère à prendre en considération : une volonté régulièrement présente chez ce public de ne pas s’établir durablement dans notre pays.

Mais différentes formations pourront pallier certaines lacunes chez ces personnes désireuses de retrouver un emploi. A titre d’exemple, citons un programme intensif d’apprentissage gratuit du français, durant 10 semaines, proposé en Fédération Wallonie-Bruxelles par le « CPEONS » (conseil des pouvoirs organisateurs de l’enseignement officiel, neutre et subventionné).

Aux 4 coins du pays, d’autres initiatives fleurissent, des professeurs de langue bénévoles n’hésitant pas à proposer leurs services et certains de nos compatriotes endossant provisoirement ce rôle pour transmettre les bases du français/néerlandais aux réfugiés ukrainiens (ndlr : comme Larissa Staar, à Lasne)

En outre, le secteur de l’emploi s’apprête à s’adapter aux contraintes et attentes spécifiques de ce public, d’autant que, dans certains domaines, comme le bâtiment, la pénurie de travailleurs est toujours bien palpable.

 

 

Les démarches…

Jusqu’il y a peu de temps, aucune exception spécifique dans la législation ne permettait un accès général des Ukrainiens au marché du travail belge.

Mais en mars 2022, le Conseil européen a approuvé à l’unanimité une proposition accordant aux réfugiés ukrainiens un statut de protection temporaire ; ce dernier leur permet de résider légalement dans les pays membres de l’UE, mais aussi d’y travailler sans que l’employeur doive solliciter une autorisation d’occupation.

Cette protection temporaire concerne donc les Ukrainiens, ressortissants de pays tiers sous protection internationale ou reconnus comme apatrides en Ukraine ainsi que les membres de leur famille (conjoints, partenaires assimilés, enfants mineurs, autres parents proches vivant avant la famille ou dépendant de l’Ukrainien au moment des événements…).

L’attestation n’est pas suffisante, néanmoins, pour accéder au marché de l’emploi. Dans ce cas, les candidats à l’emploi devront présenter une carte A – ou l’annexe 15 en attendant la délivrance de cette dernière – avec un accès illimité au marché du travail.

Il est conseillé à l’employeur d’insérer une clause dans le contrat de travail stipulant que la relation de travail prend automatiquement fin lorsque le document de séjour du travailleur n’est plus valable.

Le statut de protection temporaire n’est en effet octroyé que pour une durée limitée (un an ; prolongation éventuelle, selon les circonstances : jusqu’à 3 ans) ; le réfugié sera alors amené à entamer d’autres procédures pour pouvoir continuer à résider/travailler en Belgique, en tentant d’obtenir le statut de demandeur d’asile.

 


Afin de pouvoir se faire embaucher dans notre pays, les démarches à accomplir par le réfugié ukrainien sont, chronologiquement, les suivantes :

 

1) Enregistrement en Belgique : au centre d’enregistrement. Depuis ce lundi 14/03, le Palais 8 de Brussels Expo est devenu le centre d’enregistrement pour les Ukrainiens (en semaine : de 8h30 à 17h30 et le samedi de 8h30 à 13h).

Procédure : sur https://register-ukraine.be, réserver un créneau horaire, remplir un formulaire, se rendre au centre d’enregistrement avec le QR-Code reçu et ses papiers d’identité.

(Office des Etrangers – https://dofi.ibz.be/fr/themes/ukraine/centre-denregistrement).

2) Obtention de l’attestation de protection temporaire après vérification par l’Office des Etrangers des conditions à remplir.

3) Enregistrement auprès de la commune.

4) Dans l’attente du contrôle du logement qui doit suivre, délivrance d’une annexe 15 avec mention « marché du travail illimité » (validité 45 jours, avec prolongation éventuelle)

5) Après contrôle de résidence positif, obtention de la carte A électronique (validité d’un an avec prolongation éventuelle… V. supra)

(source : https://lex4you.securex.be/fr/lex4you/employeur/actualites/les-refugies-ukrainiens-et-l-emploi-en-belgique;…)

6) inscription en tant que demandeur d’emploi auprès d’un conseiller pour l’emploi ou d’une maison de l’Emploi / bureau de proximité du Forem

Voici ceux du Brabant wallon  :

* Genappe – : 067/41.17.20 – maisondelemploi.genappe@forem.be

* Ottignies-Louvain-la-Neuve : 010/42.13.50 – maisondelemploi.ottignies@forem.be

* Perwez : 081/25 46 10 – maisondelemploi.perwez@forem.be

* Rixensart-Lasne : 02/634.40.50 – maisondelemploi.rixensartlasne@forem.be

* Tubize : 02/391.03.33

* Waterloo : 02/357.02.00 – maisondelemploi.waterloo@forem.be

* Wavre : 010/68.67.11

7) consultation d’offres d’emploi sur le site du Forem, certains employeurs précisant celles qui sont plus aisément accessibles pour les étrangers.

 

Autres considérations et infos utiles pour les employeurs

*Une cellule « Migrant primo-arrivant» existe depuis 5 ans en Wallonie, qui reçoit les demandes via les maisons de l’emploi ou bureaux du Forem, identifie les profils, vérifie l’équivalence des diplômes, redirige éventuellement vers les Fédérations (Essenscia, Agoria,…)

Contact BW : migrants.namurbrabantwallon@forem.be

 

*En Wallonie, les Centres Régionaux d’Intégration veillent à favoriser l’intégration de personnes étrangères et coordonnent entre autres leur « parcours d’intégration ». En Brabant wallon, il s’agit du « CRIBW » – Rue de l’Industrie 17a à 1400 Nivelles – 067/33.15.69 – info@cribw.be

Bureau du Parcours d’intégration – 067/79.04.60 – parcours@cribw.be – https://www.wallonie.be/fr/demarches/beneficier-dun-parcours-dintegration-en-tant-que-primo-arrivant

 

*Les entreprises de toute l’Europe peuvent publier des offres d’emploi pour les réfugiés ukrainiens sur www.uatalents.com, une plateforme que l’on doit à 2 entrepreneurs ukrainiens de Berlin, Ivan Kychatyi et Nikita Overchyk.

L’objectif de la plateforme https://jobsforukraine.be/fr/ est, pour sa part, de mettre en contact demandeurs d’emploi ukrainiens et entreprises belges ; il s’agit d’une initiative de l’asbl Promote Ukraine en collaboration avec la société de placement de talents Accent…

 

*Autres infos générales utiles :



Partager cette actualité







  • vendredi 12 août 2022

    Apéro pétanque : tu tires ou tu pointes ?

    Accueillis par le Président du Royal Pétanque Club Blanc-Ry, les membres de la CCIBW ont découvert les spécificités de la pétanque.

    Lire la suite
  • vendredi 5 août 2022

    Premier Apéro de l’été : le billard français, plus qu’un sport… une vraie science !

    Les apéros de la CCIBW 2022 ont donc commencé par une belle soirée d’été...à Nivelles.

    Lire la suite
  • mardi 12 juillet 2022

    BREXIT : Mesures de simplification concernant le marquage UKCA

    Le nouveau marquage UKCA (UK Conformity Assessed) est requis pour démontrer que certains produits sont conformes aux exigences techniques de la Grande-Bretagne.

    Lire la suite
  • jeudi 16 juin 2022

    Dine with Stars, la soirée business la plus étincelante du Brabant wallon !

    Vous y étiez ? Oui, alors revivez la soirée... Non ? Alors on vous raconte !

    Lire la suite
  • samedi 4 juin 2022

    Les Apéros de l’Eté de la CCIBW, édition 2022, en mode « LOISIRS »

    Venez networker ludiquement tout l’été ! Nous vous attendons chaque jeudi soir du mois d'août.

    Lire la suite
  • mercredi 27 avril 2022

    ACCES AU MARCHE DU TRAVAIL BELGE POUR LES REFUGIES UKRAINIENS…

    Les réfugiés peuvent intégrer les effectifs de nos entreprises. Comment ? Où les employeurs peuvent-ils s'informer ?

    Lire la suite
  • mercredi 9 mars 2022

    La CCIBW à votre service en ces temps troublés : Le certificat de force majeure

    Les Chambres de Commerce belge sont habilitées à délivrer un « Certificat de force majeure ».

    Lire la suite
  • mercredi 9 mars 2022

    BREAKING NEWS : crise russe – biens et technologies à double usage – responsabilité des exportateurs

    Nouvelle procédure : la responsabilité de vérifier l’éligibilité des produits à l’exportation vers la Russie et la Biélorussie revient aux exportateurs.

    Lire la suite
  • lundi 7 mars 2022

    Transaction avec l’Egypte : veillez à obtenir votre lettre de crédit

    Depuis le début du mois de mars 2022 les importateurs égyptiens sont obligés de passer par une lettre de crédit pour effectuer leurs importations et leurs paiements.

    Lire la suite
  • lundi 7 mars 2022

    Exportation temporaire : du nouveau pour le Brésil et le Vietnam

    Si vous exporter temporairement de la marchandise vers le Brésil et le Vietnam, vous êtes concernés dès le 1er janvier 2022.

    Lire la suite
  • mardi 1 mars 2022

    BREAKING NEWS : crise russe – suspension des licences pour les biens et technologies à double usage.

    Le Ministre-Président de la Région Wallonne a suspendu toutes les licences pour les biens et technologies à double usage.

    Lire la suite
  • lundi 21 février 2022

    « Vœux en Hiver » de la CCIBW : 2022, année des défis et opportunités

    Ce jeudi 17 février, quelque 150 entrepreneurs du Brabant wallon se sont retrouvés à la ferme Bertinchamps pour la réception de Nouvel An de la CCIBW.

    Lire la suite