Actualités

lundi 24 mai 2021

L’intelligence artificielle pour booster votre PME

Le SPF Economie a mené en 2019 une campagne intitulée « Je passe au digital ». Elle avait pour but de démontrer au public PME, et particulièrement aux plus petites d’entre elles actives dans les secteurs traditionnels, les avantages de la digitalisation.

Elle a permis de mettre en avant des microentreprises diverses et variées (boulanger, restaurateur, artisan bijoutier, agent immobilier, horticulteur…) et d’en faire des modèles à destination des autres PME. Il était, en effet, essentiel de toucher notre public-cible à partir d’exemples réels venant du terrain, pour rendre la digitalisation plus tangible.

Ce besoin de sensibilisation n’a pas disparu ! Au contraire, la crise de la covid-19 rend encore plus pressante cette nécessité de soutenir les PME dans leur transition digitale.

 

Le SPF Economie a lancé une nouvelle campagne pour démystifier l’intelligence artificielle et la promouvoir auprès des PME belges.

SUIVEZ LA CAMPAGNE  !

 

 

L’intelligence artificielle (IA), vu son caractère central dans la digitalisation de l’économie, mais aussi sa complexité, est la candidate idéale pour une nouvelle campagne, dans la continuité de la précédente.

L’IA est un ensemble de techniques qui permettent à des machines d’exécuter de manière automatique des tâches habituellement réalisées par les humains. Elle peut même d’ores et déjà imiter une certaine forme d’intelligence.

Elle peut se concrétiser sous deux formes :

  • Elle peut être purement immatérielle, sous la forme de logiciels. C’est le cas des assistants vocaux de nos téléphones, des moteurs de recherche que nous utilisons pour naviguer sur internet ou des systèmes de reconnaissance faciale dans les aéroports.
  • Elle peut également être matérielle, lorsqu’elle est intégrée dans des dispositifs physiques. C’est le cas des robots d’assistance sociale qui aident les personnes âgées, des voitures autonomes qui commencent à être mises en circulation dans certains endroits du monde ou des drones volants.

 

En réalité, l’IA est déjà partout dans notre vie quotidienne, à des stades plus ou moins avancés. Or, toutes les PME n’ont pas conscience qu’elles sont déjà en contact avec l’IA et qu’elles peuvent aller plus loin dans son emploi. C’est tout l’intérêt de cette nouvelle campagne.

Pour une PME, elle peut être synonyme de gain de temps, de réduction de la charge administrative, d’amélioration de l’efficacité énergétique, d’optimisation des ressources et de meilleure gestion des déchets, de facilitation de la maintenance du matériel, d’anticipation des risques et des futures performances économiques et donc d’aide à la décision…

Si les avantages pour une PME sont semblables à ceux liés à la digitalisation en général, les défis vont également de pair : coûts initiaux importants, manque de compétences numériques internes et résistances au sein de l’entreprise, manque de temps pour lancer le projet, difficulté d’appréhender les technologies et leur apport possible, etc. L’utilisation d’applications sophistiquées ayant recours à l’intelligence artificielle demande, en effet, de la préparation pour identifier les processus les plus à même d’être soutenus et améliorés par celle-ci. Être accompagné par un expert est donc essentiel.

L’IA pose, en outre, en tant que technologie, une série de risques éthiques et juridiques supplémentaires auxquels il faut répondre : l’opacité de la prise de décision (ou effet « boîte noire »), le caractère potentiellement discriminatoire des décisions, l’intrusion dans la vie privée etc. La confiance est un enjeu essentiel lorsqu’il est question d’IA. Elle nourrit, en effet, depuis longtemps, de nombreux fantasmes dans l’imaginaire collectif, nourris par les récits de science-fiction, pour le meilleur et pour le pire.



Partager cette actualité







  • jeudi 1 septembre 2022

    LA CCIW représentée par la CCIBW en mission au Sénégal dans la cadre du projet européen « ARCHIPELAGO »

    L’objectif global du programme ARCHIPELAGO est d'accroître l’employabilité des jeunes dans 12 pays d’Afrique subsaharienne.

    Lire la suite
  • vendredi 26 août 2022

    Soirée de clôture des Apéros de l’Eté au coeur de la cible

    Ce jeudi 25 août, ils étaient une bonne 40aine à fouler le terrain de foot du centre sportif des Coquerées à Ottignies pour atteindre le pas de tir et surtout... les cibles !

    Lire la suite
  • lundi 22 août 2022

    Ils ont joué au « Ping » avec les champions du CTT Limal Wavre

    L'apéro du jeudi 18 août s'est arrêté à Wavre. Le ping-pong a créé des synergies inattendues !

    Lire la suite
  • vendredi 12 août 2022

    Apéro pétanque : tu tires ou tu pointes ?

    Accueillis par le Président du Royal Pétanque Club Blanc-Ry, les membres de la CCIBW ont découvert les spécificités de la pétanque.

    Lire la suite
  • vendredi 5 août 2022

    Premier Apéro de l’été : le billard français, plus qu’un sport… une vraie science !

    Les apéros de la CCIBW 2022 ont donc commencé par une belle soirée d’été...à Nivelles.

    Lire la suite
  • mardi 12 juillet 2022

    BREXIT : Mesures de simplification concernant le marquage UKCA

    Le nouveau marquage UKCA (UK Conformity Assessed) est requis pour démontrer que certains produits sont conformes aux exigences techniques de la Grande-Bretagne.

    Lire la suite
  • jeudi 16 juin 2022

    Dine with Stars, la soirée business la plus étincelante du Brabant wallon !

    Vous y étiez ? Oui, alors revivez la soirée... Non ? Alors on vous raconte !

    Lire la suite
  • mercredi 27 avril 2022

    ACCES AU MARCHE DU TRAVAIL BELGE POUR LES REFUGIES UKRAINIENS…

    Les réfugiés peuvent intégrer les effectifs de nos entreprises. Comment ? Où les employeurs peuvent-ils s'informer ?

    Lire la suite
  • mercredi 9 mars 2022

    La CCIBW à votre service en ces temps troublés : Le certificat de force majeure

    Les Chambres de Commerce belge sont habilitées à délivrer un « Certificat de force majeure ».

    Lire la suite
  • mercredi 9 mars 2022

    BREAKING NEWS : crise russe – biens et technologies à double usage – responsabilité des exportateurs

    Nouvelle procédure : la responsabilité de vérifier l’éligibilité des produits à l’exportation vers la Russie et la Biélorussie revient aux exportateurs.

    Lire la suite
  • lundi 7 mars 2022

    Transaction avec l’Egypte : veillez à obtenir votre lettre de crédit

    Depuis le début du mois de mars 2022 les importateurs égyptiens sont obligés de passer par une lettre de crédit pour effectuer leurs importations et leurs paiements.

    Lire la suite
  • lundi 7 mars 2022

    Exportation temporaire : du nouveau pour le Brésil et le Vietnam

    Si vous exporter temporairement de la marchandise vers le Brésil et le Vietnam, vous êtes concernés dès le 1er janvier 2022.

    Lire la suite